Régie intermunicipale de l'énergie Gaspésie Îles de la Madeleine

Le désir d’accroître les retombées économiques de l’exploitation de l’énergie éolienne a poussé les élus de la région Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine à réfléchir sur la meilleure manière d’atteindre cet objectif. Après bien des réflexions et des hypothèses, ils sont arrivés à la conclusion qu’il fallait investir dans les parcs éoliens avec les promoteurs. Et pour ce faire, afin de garder le contrôle sur ce qu’il adviendrait des profits, une régie intermunicipale a été créée : la Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (RÉGIE). Elle est dirigée par un conseil d’administration regroupant deux représentants de chacune des MRC de la Gaspésie et de deux représentants de l’Agglomération des Îles-de-la-Madeleine, soit douze personnes.

La RÉGIE est un véhicule d’investissement. Elle emprunte à taux avantageux et investit dans des sociétés en commandite propriétaire des parcs éoliens. La RÉGIE est copropriétaire (à 40 %) du projet « Le Plateau II » avec Invenergy, elle détient 16,7 % du projet « Roncevaux » avec Invenergy et Énergie éolienne Bas-Saint-Laurent, et finalement, elle détient 16,7 % du projet « Nicolas-Riou » avec EDF EN et Énergie éolienne Bas-Saint-Laurent.

La RÉGIE a des « projets en développement ».

Les bénéfices nets (après remboursement de la dette) sont redistribués aux MRC en fonction de la richesse foncière uniformisée (RFU) des municipalités ayant adhéré à la RÉGIE. Chaque MRC décide au conseil des maires de ce qu’il adviendra des revenus en provenance de la RÉGIE.

Consultez les menus pour découvrir la RÉGIE.